Ouvrir un casino en ligne
avatar
DOCTEURCASINO
13 décembre 2023

Ouvrir un casino en ligne : Comment faire en 6 étapes

 

Comme dirait l’autre :

 

“Le seul moyen de gagner au casino, c’est d’en ouvrir un.”

 

Et si vous ouvriez votre propre casino ? Un casino en ligne, bien sûr, et sans trop de budget, bien sûr ?

 

Voyons comment faire en 6 étapes simplifiées. À la fin, on verra les solutions clés en main sans efforts et la gestion du risque face au paiement des gros jackpots.


Le gros business du casino en ligne 

Cet article est une version très simplifiée pour le grand public. Si vous êtes sur le point de réellement ouvrir un casino en ligne, ce sera sûrement pas suffisant.

Mais au moins cet article présente quelques grandes lignes de manière intelligente.

Dans le même style, on a aussi écrit un GUIDE COMPLET POUR RÉUSSIR EN TANT QU’AFFILIÉ DANS LE MONDE DES CASINOS EN LIGNE.

Ou encore, un vieux reportage de M6 sur les coulisse d’un ancien grand casino en ligne :

C’est parti  :

Le business du casino en ligne est une industrie (en très forte croissance) mais qui attire de plus en plus d’entrepreneur du web.

Les entrepreneurs y sont intéressés par des coûts d’entrée très réduits grâce à la digitalisation et par les possibilités de presque tout externaliser.

L’industrie du jeu permet d’avoir un maximum de profit dans une période de temps assez courte.

Bien sûr, ça coûtera plus cher d’ouvrir un casino en ligne qu’une boulangerie en centre-ville, mais le casino restera 1000 fois plus facile que d’ouvrir un vrai casino terrestre en bord de mer.

Surtout que les coûts d’entrée sont toujours plus.

Techniquement parlant, c’est assez facile et pas très cher. (En gros c’est un site internet)

Le GROS challenge sera de vous faire connaître et (accepté par les joueurs). Gagner un capital de confiance peut être très très long..

Le succès viendra à votre capacité à gèrer le plaisir et la satisfaction des clients.

Et ça coûte cher, surtout au début. Vous allez devoir financer à perte des promos et des bonus de bienvenue.

Il faudra aussi payer les gains et notamment les plus gros comme les jackpots à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Un retard dans le paiement, ou une incapacité à payer et en quelques heures on parle de vous en très négatif sur les forums de joueurs.

3 ou 4 avis négatifs sur Trustpilot et vous êtes grillés pour très longtemps.

Les casinos en ligne ont besoin de confiance pour grandir. Et la confiance coûte une fortune.

Si votre but est devenir un vrai bon casino de confiance (pas un casino pourri qui arnaque ses joueurs et ferme au bout de 2/3 mois) vous allez devoir faire de gros sacrifices financiers. Le tout sans garantie de succès.

Le fonds de roulement (ou capital de réserve) et l’investissement initial doivent être très solides. Ne comptez pas commencer si vous n’avez pas minimum 200 000 euros disponibles, rien que pour payer les gains. On ne parle pas ici des coûts de développement (Licence de jeu, Développement et conception du site Web, Logiciels de jeux, Marketing et publicité, Support et maintenance, paiement et sécurité….)

Si d’entrée de jeu vous bridez les joueurs avec un gain maximum ou un plafond de retrait, vous risquez de ne pas voir grand monde s’inscrire.

AU TOTAL : Fonds de roulement pour payer les gros gains des joueurs + développement complet du site = grand minimum 500 000 €.

Le tout sans garantie de succès de 100 %

Le cimetière d’Internet est rempli de casinos disparus/fermés/ blacklistés/mort-nés.

Toujours intéressé ? Même pas peur ?

Alors voyons les 6 étapes simplifiées.


Etape 1 : choisir les bons fournisseurs de jeux pour ouvrir son casino en ligne

Nous aurions même pu intituler : choisir le fournisseur de jeux qui veut bien de vous et de votre casino inconnu.

Les joueurs de casinos ont leur fournisseur de jeux (machines à sous, roulette, etc.) préférés et souvent, leur fournisseur de jeux préféré est aussi celui qui refuse de travailler avec les nouveaux petits casinos.

Intégrer les logiciels de jeu de haute qualité est de loin l’étape la plus cruciale et la plus difficile.

Toutefois, il y en a beaucoup de disponibles sur le marché. Il existe beaucoup de très bons petits fournisseurs qui seront ravis de travailler avec de très bons petits casinos comme le vôtre.

Évaluez tout avant d’ouvrir un casino en ligne et de signer.

Le prix (souvent 10/20 % sur le revenu net de la machine)

La sécurité (pas question d’avoir des sessions de jeux qui sautent en cours de partie ou des problèmes de confiance sur la sincérité du jeu). Pareil pour le support technique.

Regardez le contenu des machines (modernité, fluidité, univers), regardez les styles de machines à sous populaires chez les gros casinos de l’industrie.

Choisissez des fournisseurs complets qui offrent des packages complets de machines et de jeux. On vous conseille SoftGaming ou Betconstruct qui permet de commencer avec un pack de départ de plus de 10 000 machines. Il s’agit d’un fournisseur milieu de gamme, plutôt bien connu (et reconnu) chez les joueurs. On le voit souvent sur des casinos de petite et moyenne taille.

La liste de fournisseur est longue, voici les plus connus pour ouvrir un casino en ligne  :

  • Evolution
  • Pragmatic Play
  • Play’n GO
  • Amusnet Interactive
  • MrSlotty
  • Microgaming
  • 3 Oaks Gaming
  • NetEnt
  • Betradar
  • Playson
  • Ezugi
  • Yggdrasil
  • Red Tiger
  • Betsoft
  • Nolimit City
  • iSoftBet
  • Tom Horn Gaming
  • ELK Studios
  • Push Gaming
  • Amatic
  • Wazdan
  • Booming Games
  • Habanero
  • Pocket Games Soft
  • Relax Gaming
  • Spinomenal

Etapes 2 : Se démarquer (stratégie de niche par le choix du type de jeux)

L’industrie des casinos en ligne est super compétitive. Pour le joueur, ce n’est pas le choix qui manque.

Vous devez positionner et spécialiser votre casino à l’intérieur d’une sous-catégorie de casino en ligne.

1 : Ça sera plus facile pour vous pour ouvrir un casino en ligne.

2 : Cela augmentera votre identité différenciante.

À l’intérieur de l’industrie des casinos en ligne, il existe plusieurs sous-niches  (commencer par 1 seule mais à fond):

  • Jeux live de table
  • Crypto,
  • Mini-jeu d’arcade
  • Betting,
  • Machine à sous

Vous devez vous limiter et vous spécialiser. Mais surtout ça doit être visible et mémorisable pour le joueur.

Les casinos généralistes (qui offre un peu de tout) sont réservés aux gros acteurs bien installés avec beaucoup de budget et d’expérience. Pour un début, pourquoi ne pas être spécialisé en jeux de table live avec des centaines de tables incroyables. L’unique but est de devenir le meilleur de sa spécialité à moindre frais. Avec l’expérience, vous pourrez grandir et ajouter de nouveaux jeux à votre lobby.

Plutôt que vouloir faire un casino incroyable, faites un petit truc pas cher mais qui crache du feu ! Au début, vous ne toucherez pas tous les joueurs, mais les joueurs qui aiment tel ou tel type de jeux seront attirés comme par un aimant.

Tips pour ouvrir un casino en ligne : l’avantage des jeux de table, c’est que les gains à payer sont beaucoup plus petits que ceux des machines à sous !


Etape 3 : Choisir une licence légale 

Il existe “plein” de pays potentiels qui peuvent offrir une licence pour ouvrir un casino en ligne.

Toutes les licences ne permettent pas d’opérer sur tous les marchés.

Certaines licences sont très faciles à obtenir, certaines sont très dures, voire impossibles pour de petits opérateurs.

Les juridictions de jeu les plus populaires sont Royaume-Uni, Malte, Alderney, Île de Man, Curaçao et Gibraltar.

Application licence Curacao

On ne va pas rentrer dans le détail ici, mais disons que par ordre de difficulté, on a le Royaume-Uni et Malte en premier, et Curaçao en dernier.

Des entreprises spécialisées peuvent vous proposer de faire le travail administratif à votre place. Il est aussi possible d’ouvrir un casino avec une sous-licence (en marque blanche) qu’un opérateur existant vous louera. (mais vous ne serez pas libre de développer votre casino comme bon vous semble)

Si vous faites tout vous-même (ce qui reste toujours le moins cher), vous pouvez compter au minimum pour 35 000 € pour une licence au Curaçao (licence bon marché, la moins chère) plus environ 2 000 € de frais mensuels.


Etape 4 : les méthodes paiement (retrait-dépôt)

L’industrie des jeux d’argent est une industrie que les fournisseurs de paiement n’apprécient pas beaucoup.

Oubliez Stripe ou PayPal pour ouvrir un casino en ligne, ils n’opèrent pas avec les casinos en ligne.

Les opérateurs de paiement qui acceptent d’aller sur les casinos en ligne (Paysafecard, Neosurf) prennent généralement environ 3 à 5 % de frais par transaction (entrantes ou sortantes).

Ce qui est considérable. De même, plus le volume est bas, plus les frais sont élevés.

Les cartes de crédit/débit (Visa, MasterCard, etc.) sont opérées par des services tiers qui viennent rajouter des frais aux frais.

Les joueurs aiment avoir le choix. Mais pour vous, le choix est synonyme de plus de complexité.

La complexité augmente au niveau des retraits. Avoir plusieurs options de retrait implique le besoin d’avoir beaucoup d’argent en réserve positionné sur chaque méthode.

Si vous offrez, disons, 3 méthodes : virement, crypto et portefeuille électronique (Neteller/Skrill), vous devez pouvoir honorer un gros retrait (exemple : gros jackpot) avec chacune des méthodes proposées. Si vous avez provisionné 200 000 euros pour couvrir un jackpot, vous devez maintenant avoir 3 fois 200 000 € sur chaque méthode de retrait.
Vous pouvez bien sûr faire circuler les fonds sur chaque méthode, mais cela est complexe et long. Vous ne pouvez pas dire à votre joueur gagnant d’attendre des semaines et des semaines. Enfin, vous pouvez, mais ce n’est pas un gage de sérieux et de solidité (problème de confiance).

Pensez-vous qu’un joueur qui gagne 100 000 € sur une machine va accepter que vous payiez 2 500 € par semaine pendant 40 semaines ?

C’est pour cette raison qu’il y a souvent beaucoup moins d’options proposées pour les retraits que pour les dépôts dans la plupart des petits et moyens casinos.

ATTENTION : à bien regarder la politique de fraude des opérateurs de paiement. Certains joueurs peuvent demander l’annulation de leur transactions cb auprès de leurs banques et cela peut devenir très embêtant.


Étape 5 : Créer un beau site internet.

C’est simple à comprendre.

Pour ouvrir un casino en ligne, un beau site attire et retient les joueurs. Il indique que le site a coûté beaucoup d’argent et que c’est du lourd.

En tant qu’observateur de l’industrie des casinos en ligne, on est toujours choqué de voir des casinos en ligne sur des sites à 1000 € lol

La valeur perçue va d’abord passer par là.

On n’imagine pas un casino de Las Vegas dans un hôtel Formule 1…

Il faut faire du beau, mais du léger aussi pour que le site soit rapide. 2/3 secondes de chargement et vous avez perdu 50 % du trafic.

Soyez vigilant que l’intégration entre votre site et le renvoi vers les jeux des fournisseurs de jeu soit fluide.

(Les machines à sous ne sont jamais hébergées sur votre site, c’est toujours un renvoi vers le fournisseur de la machine.)

Si vous êtes pressé d’aller sur le marché et que vous souhaitez respecter les meilleurs standards de qualité, vous pouvez sous-traiter à des constructeurs de site de casino spécialisé, qui vous offriront tout le front end et le back end clé en main. Vous n’aurez qu’à adapter les templates à votre univers et votre thème.

Ainsi, vous ne vous occupez pas des mises à jour et des problèmes de sécurité. Vous ne faites que la mise en forme et en couleur du site préconçu.

Les possibilités de personnalisation sont moindres, mais au moins ça marche bien et c’est propre.

C’est comme un site Wix pour du casino en ligne.

Quand votre site marchera bien, vous pourrez toujours développer un site de zéro et qui vous ressemble à 100 %.


Etapes 6 : Marketing, promotion, communication

On a vu dans nos étapes précédentes qu’il est en fait possible de quasiment tout externaliser : méthode de paiement, construction du site, package de machines, obtention de la licence…

Par contre, nous ne conseillons pas d’externaliser le marketing et la promotion pour ouvrir un casino en ligne.

  1. C’est la partie la plus “facile” pour un débutant.
  2. C’est la partie qui va rendre votre site unique et faire la différence.

Laissez des partenaires spécialisés en développement de site de casino en ligne comme SoftGamings construire toute l’architecture (frontend et backend), mais c’est tout.

Remuez vos méninges pour créer les meilleurs bonus de bienvenue, trouvez le thème et l’univers de la marque.

Pareil pour le live chat. Parlez à vos clients. Soyez les meilleurs là-dessus. Travaillez vous-même l’expérience client.

La décoration, c’est pour vous. Car l’idée, elle est dans votre tête. Seul vous avez la vision.


Ouvrir un casino en ligne : OK mais on fait quoi les risques liés au gros gain (Mutualisation)

Les jackpots progressifs peuvent atteindre des sommets. C’est parfois difficile à croire surtout pour ceux qui veulent ouvrir un casino en ligne.

Si vous avez vraiment un petit budget et que le paiement des jackpots vous donne des sueurs froides.

Même si vous avez les finances suffisamment profondes pour payer un gros jackpot qui tombe, imaginons une seule seconde que ce ne soit pas 1 mais 3/4 jackpots ou gros retraits qui tombent sur une période de temps très courte ?

Vous pleurez oui. Mais surtout vous faites faillite et vous perdez votre investissement initial. Vos efforts tombent à l’eau.

Vous pouvez temporiser/échelonner le plus possible le paiement, en espérant que de vos joueurs actuels restent fidèles (les joueurs sont peu fidèles à cause des bonus de bienvenue des autres casinos) ou encore que de nombreux nouveaux joueurs s’inscrivent et déposent.

Mais à l’heure des Trustpilot, forums de joueurs et réseaux sociaux, les mauvais payeurs sont très très vite brocardés.

La solution pour quand même ouvrir son casino en ligne ?

En fait, il y en a plusieurs.

Le réseau de jackpots progressifs : Le jackpot progressif est connecté avec plusieurs autres casinos autres que le vôtre. Chaque mise placée sur l’un des jeux contribue au jackpot total. Lorsqu’un joueur gagne le jackpot, il est payé par le réseau qui gère le jackpot, et non par vous seul. Souvent, ce genre de réseau est réservé aux casinos bien installés dans l’industrie. Vous ne pourrez simplement pas proposer la machine qui contribue à ce genre de jackpot partagé.

L’assurance Jackpot pour ouvrir son casino en ligne : Il existe des assurances (onéreuses) pour couvrir le paiement des gros jackpots. Cette assurance vous protège contre les impacts financiers d’un paiement massif. Fonctionne pour les gros jackpots (voir conditions) mais ne fonctionne pas pour les gains petits et moyens que vous allez devoir couvrir seul. La question est de savoir ce que signifie petit ou moyen pour vous…

Les partenariats avec des Fournisseurs de Jeux : Il est possible que certains fournisseurs de jeux offrent avec la mise à disposition de leurs machines une prise en charge partielle pour le paiement du gain. En échange, vous concédez de payer un % plus fort de commission sur le partage du revenu généré par la machine. Le taux basique (sans partage de risque) de 10/20 % risque de s’envoler et de frôler les 50 %. Mais c’est difficile à dire tant c’est négocié au cas par cas. Votre ancienneté/réputation joue beaucoup. C’est une solution pas si facile à obtenir.

Plan de paiement échelonné négocié avec le joueur : Vous pouvez payer les jackpots massifs au joueur gagnant en plusieurs tranches plutôt qu’en un seul paiement. Souvent le joueur sera compréhensif. À condition tout de même de payer la première tranche très rapidement pour démontrer votre fiabilité et de ne pas proposer des tranches ridicules et irrégulières. ATTENTION ENCORE à ne pas vous faire classifier dans la catégorie des mauvais payeurs ou des retardataires. La perte de confiance est un poison fatal pour l’activité.

Si vous êtes très riche et que vous diversifiez votre activité dans les casinos en ligne, la meilleure solution reste le fonds de réserve. Encore faut-il être capable de l’alimenter.

Pour les petits budgets il est quand possible d’ouvir son casino en ligne, comme c’est sûrement votre cas, nous conseillons d’intégrer sur votre casino uniquement des machines à sous qui offrent des gains maximum de 5000 fois la mise (environ). Ou bien d’imposer une mise maximale autorisée par spin/tour.

 


Solution clé en main : externaliser de A à Z.

La plus connue peut-être Softgaming qui propose pratiquement tout clé en main pour ouvrir son casino. Ce n’est pas gratuit, mais ça permet d’arriver sur le marché en temps record, sans faire d’erreur. Votre rôle se résumera ainsi à monter le budget puis à vous laisser guider.

Solution clés en main pour ouvrir un casino en ligne
Solution clés en main pour ouvrir un casino en ligne

Beaucoup d’entreprises se sont spécialisées dans le service clé en main d’exploitation de casino en ligne.

Voici une petite liste résumée :

EveryMatrix : solutions de logiciels et de services. Plateformes de casino, de paris sportifs, et des systèmes de gestion.

BetConstruct : Spécialisé dans les jeux virtuels mais pas que. Solution clé en main (turnkey) et marque blanche (White label)

White Hat Gaming : Service large et complet pour ouvrir son casino en ligne. Ses plateformes clé en mains sont multi-récompensés.

Playtech : L’un des plus grands fournisseurs de logiciels. C’est surtout un providers de machines et de jeux qu’un constructeur de site internet. (Paris, Casino, Casino Live, Poker, Bingo, Sports virtuels..)

NetEnt : Bien qu’ils soient principalement connus pour leurs jeux de casino en ligne, ils offrent également des solutions technologiques pour les opérateurs de casinos. Gros poisson dans l’industrie et surement le numéro 1. Netent est coté à la bourse de Stockholm pour une valeur de 2 milliards de $.

Microgaming : Un grand nom dans le monde du développement de jeux de casino.

Aspire Global : Fournit une solution complète pour les opérateurs de casino. Même pour ouvrir un casino en ligne pour la première fois.

Ils sont tous très bons en fait. Chacun a ses propres points forts et spécialités. Le marché est très concurrentiel.

Ouvrir un casino en ligne n’a jamais été aussi facile. Et si vous passiez de l’autre côté de l’écran ?


DocteurCasino un LiveChat 24/7 (humain)

DocteurCasino a aussi un comparateur casino en ligne fiable

2 commentaires

  1. Faut arrêter à un moment ce genre d’article, vous donner trop de mauvaise idée aux gens et après on s’étonne que la france s’écroule !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES CASINOS LES PLUS POPULAIRES
Cresus Casino
Cresus Casino
Arlequin Casino
Arlequin Casino
BetFirst
BetFirst
Casinostars
Casinostars
Happy Hugo
Happy Hugo